Un collectif pour des spectacles de contes à Paris


Conteurs en Compagnie organise des spectacles de contes pour adultes sur la scène du café-théâtre le Rigoletto dans le 19ème arrondissement de Paris, où l’on peut écouter émerveillés des histoires qui remontent au temps passé-oublié, quand le chameau était beau et le singe naïf. Des histoires plus récentes aussi dont l’encre se plaît à disparaître en fumée dans des terres inconnues.

Conteurs en Compagnie a vu le jour sous l’impulsion de quelques conteurs de l’Age d’Or de France* qui ont eu envie de partager leurs histoires, pour qu’elles renaissent à chaque fois, inattendues et uniques devant un nouveau public.

 

Petit à petit, Conteurs en Compagnie a grandi. Nous sommes maintenant en mesure de proposer une fois par mois, dans un lieu convivial, des spectacles de qualité où l’on peut écouter émerveillés des contes qui remontent au temps passé-oublié, quand le chameau était beau et le singe naïf. Des histoires plus récentes aussi dont l’encre se plaît à disparaître en fumée dans des terres inconnues.

 

Soyez sans crainte, cette parole vous la regardez avec vos yeux; vous l'écoutez avec vos oreilles; vous la goûtez avec votre bouche; vous la sentez avec votre nez.
Ce que je sais c'est qu'elle rentre en vous, et ira blottir je ne sais où- peut-être dans la fesse gauche, peut-être dans vos doigts de pied! Mangez-la.
Ce que je veux c'est qu'un jour qu'elle ressorte de votre bouche comme un courant d'air qui réchauffe tous ceux qui vous écouteront.
(Hamed Bouzzine).

 

En 1981, le C.L.I.O. (Conservatoire contemporain de Littérature Orale) et  la Joie par les Livres s'unissent à une association de retraités l'Âge d’Or, pour créer, à la faveur d'une demande de plusieurs séances de contes à Beaubourg, un atelier inter-âge de contes. L'Âge d’Or est toujours un creuset de formation important sur la région parisienne.

 

 

Et qui vous a amené ici ? "la Parole"

Dans cette histoire, "La Parole", racontée par l'écrivain et conteur Henri Gougaud (l'arbre aux trésors, légendes du monde entier - Seuil) ça finit mal pour Drid le pêcheur qui croise un crâne qui parle sur la plage. C'est incroyable ! Il s'empresse d'aller en avertir son roi. Le roi va vérifier par lui-même, non sans avoir menacé le pêcheur d'avoir la tête tranchée s'il ne dit pas vrai. Face au roi, le crâne reste obstinément muet et Drid a la tête tranchée. Elle roule, elle roule et va rejoindre le bataillon des crânes qui parlent.

Mais le conteur est brave et fait de la résistance pour que "la parole", des contes et des légendes, ne perde pas la tête dans l'effervescence ne nos vies hyper-branchées.

Mais pourquoi cet acharnement à vouloir conter ? Ça n'intéresse plus personne ces récits et légendes du temps jadis ... c'est bien pour les enfants ! Eh bien la réponse est simple : les histoires sont à l'homme ce que la pollinisation par les abeilles est à la nature. Les contes ont de bonnes raisons d'exister et de durer. Et comme l'affirme le poète irlandais W.B. Yeats :

"Continuons notre route, narrateurs et conteurs, et quels que soient les désirs du cœur, sachons les combler sans aucune crainte. Tout existe, tout est vrai, et la terre n'est qu'un peu de poussière sous nos pieds".